3 comportements qui prouvent qu’il vous empoisonne la vie

Chaque couple à sa manière d’être. Et chaque couple à ses habitudes. Un nombre assez grand de paramètres influence sur la configuration d’un couple. Mais un phénomène semble constant. En réalité peu importe le couple il y a presque toujours une relation de déséquilibre des influences. Nous retrouvons souvent dans un rapport de couple un membre dominant et un membre dominé.

C’est inévitable, cette relation de domination peut tirer ses sources de bien des notions. Mais la notion centrale reste la ressource. C’est le membre du couple qui apporte le financement de la vie courante le plus conséquent qui a en général le dernier mot. Aussi, pour une relation de couple équilibrée, il est fondamental que les deux membres conservent leur indépendance financière.

Mais un partenaire qui a conscience de sa domination, peut très vite s’avérer envahissant. Dans les premiers stades de la relation, la passion altère les jugements et empêche de discerner clairement les défauts de l’autre. Mais le temps qui passe et la passion qui ce dissipe peu à peu, révèlent au grand jour à travers les habitudes du quotidien la véritable personnalité de votre partenaire.

Un partenaire a le devoir d’accepter l’autre avec ses qualités et ses défauts. Néanmoins, il y a quelques défauts, qui sont des gages d’une relation vouée à l’échec. Toute la subtilité de la chose est de pouvoir les détecter lucidement.

En voici 3,

L’indifférence,

Vous n’êtes pas l’autre. Vous ne pouvez donc objectivement savoir ce qu’il pense. Ce n’est qu’a travers son comportement que vous êtes à même d’évaluer le niveau d’investissement de votre partenaire dans votre relation. L’indifférence est un défaut, certes. Mais il est essentiel de ne pas tomber dans un piège fatal. Il est important de faire la différence entre l’indifférence comportementale, et l’indifférence tout court. L’indifférence comportementale est le fait que l’autre semble ne porter aucun intérêt à vos besoins ou à votre volonté. Elle transparaît dans ses réactions face à vos interventions et dans son comportement. Il est dangereux de tirer des conclusions hâtives sur la base de cette indifférence. Votre partenaire peut sembler, n’en avoir rien à faire lorsque vous lui expliquez que vos pieds souffrent de devoir trop marcher et vous retrouver la semaine prochaine au volant d’une voiture neuve.

La véritable indifférence se constate dans les actes. À l’inverse, votre partenaire peut sembler très intéressé, lorsque vous lui expliquez que vous adorez le Japon. Mais alors qu’il est envoyé en mission là bas tout frais payés, il ne juge pas pertinent de vous emmener avec lui. C’est donc lorsque votre partenaire se met à prendre des décisions sans tenir compte de votre point de vue que la véritable indifférence est constatée.

Le contrôle

Une relation de couple obéit à la même loi que toute chose dans cette existence. « La vertu se trouve dans le juste-milieu des choses ». En ce sens, en tant que couple, vous partagez une partie de votre vie avec votre partenaire. Mais une partie seulement. Vous êtes en droit de revendiquer une part d’intimité que vous ne désirez partager avec personne. La volonté de contrôler va en général de pair avec la possessivité. Elle tire sa source d’une faible estime de soi-même de la part de celui qui cherche à contrôler. Un sentiment d’infériorité qui engendre un manque de confiance en lui. Qui se traduit par un manque de confiance en vous. L’idée globale qui domine dans ce type de comportement est que votre partenaire a peur que vous le trompiez, car il estime que d’autres hommes peuvent être jugés mieux que lui par vous. Bien sûr, cela ne se passe que dans sa tête, mais il peut rapidement devenir asphyxiant à essayer de s’immiscer dans tous les aspects de votre vie. Vous finirez par avoir le sentiment de vivre dans une prison avec à la place d’un partenaire aimant, un maton prêt à faire tomber la sanction. Il est clair qu’un tel comportement ne peut en aucun cas conduire à une relation pérenne.

La critique désintéressée

La critique désintéressée est la critique juste pour le plaisir de vous critiquer. Elle trahit déjà l’image négative que votre partenaire à de vous. Cela peut aller très loin avec un dénigrement et une volonté de vous rabaisser. C’est grave. Le message global de ce type de citriques est en général  » tu n’es pas comme je veux que tu soit. Change pour me plaire ». Absurde vous en conviendrez, c’est pourtant l’idée qui sous tend la pensée de votre partenaire, si celui-ci ne rate pas une occasion de vous critiquer. Le plus grave est lorsque ces critiques se font en public. Dans ce cas, vous devez le quitter sur le champs. Votre partenaire a une vision fausse de la relation de couple. Il semble oublier que si vous avez des défauts, lui aussi en a à en revendre, et qu’une relation saine est une relation qui passe forcément par un compromis. Si il est incapable de faire des concessions, et de fermer les yeux sur certains de vos défauts (lorsqu’ils existent réellement. Nous ne parlons même pas des défauts inventés pour mieux critiquer), il est donc égoïste et juge sa satisfaction personnelle plus importante que le projet de vie commune. Vous n’avez plus rien à faire avec lui.

Images: vietonique

Add Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.