5 Choses sur les princesses Disney qui vont profondément vous choquer

Souvent perçues comme des nunuches passives, les princesses Disney ont bercé notre tendre enfance. Pourtant en y regardant de plus près, il est très simple de se rendre compte que ces filles sont complètement névrosées, tordues et à la limite parfois de la perversion.

Les films Disney censés envoyer des messages constructifs pour un très jeune public, cachent en réalité des histoires très sombres qui visent un public adulte. Découvrez les vices cachés des princesses de votre enfance :

1. Belle est zoophile 

Image associée

Censée avoir le cœur pur et être attirée uniquement par l’intérieur de son Prince, Belle est en réalité assez tordue dans ses choix amoureux, puisque ce qui la fait défaillir chez son prétendant c’est tout son aspect animal et c’est la raison pour laquelle elle ne réussit pas à être intégrée dans la vie sociale du village depuis le départ. Paire de cornes, pelage dru, des crocs, des pâtes velues et griffues, une queue remuante et un museau, voilà ce qui excite notre chère Belle. On comprend tout de suite, dès le début du dessin-animé, que la jeune fille maintient une relation ambiguë avec les animaux (le cheval de son père Philibert, l’âne du village etc…).

2. Cendrillon est schizophrène