Alerte des gynécologues : Ne jamais ignorer ces 6 problèmes menstruels !

Alerte des gynécologues : Ne jamais ignorer ces 6 problèmes menstruels !

Si vous ressentez ces 4 symptômes, votre gynécologue est le seul qui peut vous sauver

Tous les humains ne sont pas égaux face à leur système endocrinien, et il est très facile de le vérifier en constatant que tandis que certains gardent une peau parfaite tout au long de leur vie, d’autres subissent les ravages de l’acné très tôt dans leur adolescence. Mais encore plus subtilement les femmes sont appelées à être exposées aux aléas de leurs hormones bien plus intensément que les hommes.

Cela est principalement dû au fait que leur corps est conçu par la nature pour abriter et donner la vie. Et cela suppose un système endocrinien non seulement différent mais aussi plus complexe que celui des hommes. À différentes périodes de leur vie, les femmes sont confrontées à différents changement hormonaux qui se manifestent par diverses voies. Que ce soit à la puberté, lors d’une grossesse ou encore lors de l’inévitable ménopause. Des changements hormonaux, plus réguliers mais aussi plus discrets intéressent la gente féminine lors de la menstruation. Et cela peut déboucher sur divers problèmes plus ou moins sérieux dont nous parcourons ici les plus notoires.

Le dérèglement hormonal

Sur un plan métabolique le système endocrinien est dit stable lorsque l’activité de l’ensemble des glandes est synchronisée de telle sorte à ce que le taux de chaque hormone soit optimal dans le sang. Lorsqu’une hormone vient à manquer ou à être trop présente, un dérèglement hormonal se manifeste avec diverses conséquences possibles. Les hormones jouent divers rôles pivots dans le métabolisme, comme la régulation du taux d’insuline, la température corporelle, la reproduction, la croissance, l’humeur, le métabolisme oui encore la production d’énergie. La prise de contraceptifs, un mode de vie inapproprié, un stress intense, la prise d’un traitement ou de contraceptifs, le manque de sommeil sont autant de facteurs pouvant déclencher un dérèglement hormonal. Le dérèglement peut engendrer une chute des cheveux, une prise de poids subite, une infection urinaire, une baisse de l’appétit sexuel ou encore une humeur morose.

Le syndrome prémenstruel

Ce que l’on appelle usuellement le syndrome pré-menstruel correspond à un changement dans l’état général physique et psychologique d’une femme quelques jours avant la survenue des règles. Une fatigue intense, des seins sensibles et gonflés, un gonflement du bas-ventre, des maux de tête et des troubles de l’humeur surviennent généralement à cette période du mois. Près d’un tiers des femmes est touché par ce syndrome. C’est l’œstrogène surreprésenté par rapport au progestérone dans le sang, déclenche ce syndrome.

Les saignements excessifs ou un cycle prolongé de 10 jours

Le cycle des menstruations est très variable d’une femme à l’autre. Et si celui-ci vient ponctuellement à être perturbé, cela est probablement dû à un trouble hormonal passager. En revanche si vous remarquez des saignements anormalement abondants, des douleurs ou encore des règles qui s’étalent cela peut être la conséquence de problèmes sérieux. Il est souhaitable de consulter son gynécologue pour vérifier si il n’y a pas de tumeurs utérines ou encore une éventuelle grossesse extra-utérine.

Les crampes

Des crampes brusques et assez violentes peuvent apparaître en début de menstruations chez certaines femmes. Elles sont dues aux contractions de l’utérus. Elles sont en général accompagnées de nausées, de vomissements ou encore de migraines. Tout ceci est tout à fait normal. Mais c’est lorsqu’elles deviennent chroniques qu’elles peuvent cacher une endométriose, un fibrome ou encore une IST.

Source: santeplusmag

No comments yet. Be the first one to leave a thought.
Leave a comment

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.